Lutin elfe de Noël (elf on the shelf)

On s’approche doucement et sûrement des fêtes de Noël et je commence à préparer mes petites décos.

Lorsque j’étais enfant, j’étais fascinée par les lutins de Noël que nous accrochions dans le sapin. Ils dataient des années 60 ou 70, mais il étaient vraiment trop mignons, la tête en plastique et le corps en tissu. Il y en avait un rouge, un blanc, et un vert. Le haut du bonnet était agrémenté d’un grelot. Je m’imaginais ces lutins dotés de pouvoirs magiques, leur bouille mignonne prête à toutes les facéties.

Ils ressemblaient beaucoup à la photo ci-dessous, surtout la figure, mais les jambes étaient tout de même moins bien finies, plus schématiques. Mais pour l’époque, c’était déjà de jolies décorations.

Crédit CDiscount.

Je me suis donc décidé a confectionné un lutin « elfe » au crochet, se rapprochant le plus possible de l’apparence qu’ils avaient dans mes souvenirs. Je l’ai fixé en position assise tels qu’étaient ceux de mon enfance, mais on peut le laisser en position normal. Celui-ci est rouge car je n’ai pas trouver dans mon stock de vert qui me convenait. Je vais par contre essayer d’en faire un autre aux couleurs inversées blanc et rouge.

Je l’aime vraiment beaucoup. Il sera de taille parfaite pour décorer (en position assise il ne dépasse pas les 10 cm), et m’accompagnera durant toute la période de l’Avent. Et si j’ai le temps, je lui offrirai 1 ou 2 autres petits amis lutins.

 

Si cela vous tente de le réaliser aussi, ce modèle est d’ailleurs à retrouver dans ma boutique Makerist.

Édit : après quelques recherches sur le net, ces petits lutins sont apparemment devenus depuis quelques années une mode anglo-saxonne, où on les appelle « elf on the shelf ». Ils arrivent dans les maisons le 1er décembre et repartent avec le Père Noël lors de sa tournée du 24 décembre. Une petite figurine à l’effigie de l’elfe est donc adoptée par les familles. Un nom lui est donné par les enfants. Doté de pouvoirs magiques, mais muet, il observe la maisonnée durant ce mois pas comme les autres afin de détecter les enfants sages et les désobéissants. Chaque nuit l’elfe repart au Pôle Nord faire son rapport au Père Noël, et réapparait au petit matin dans la maison, à un endroit différent. Les enfants peuvent lui confier ses émotions et petits tracas, mais ne doivent pas le toucher sous peine de voir l’elfe perdre ses pouvoirs et s’en aller. Cette nouvelle tradition américaine est souvent décriée par le fait qu’elle joue sur le concept d »espionnage » des enfants et assujettie l’obéissance à une gratification (le cadeau de Noël tant attendu)… Elle arrive en France, mais est encore peu développée, et la plupart du temps les familles françaises en gomme l’aspect « espionnage » afin d’en faire quelque chose de plus positif, cela devient davantage un objet éducatif où les parents tentent de responsabiliser l’enfant… Libre à chacun de se faire une opinion sur le sujet…

Pour ma part, ce petit lutin est surtout un symbole de mon enfance, le fameux lutin du Père Noël, bien inoffensif, espiègle, un peu poupon, rempli de magie positive. Il trône pour décorer le sapin ou la maison de son regard bienveillant.

Mais chacun est libre de choisir ce qu’il veut en faire, un lutin de Noël ou un elf on the shelf  😉


10 réflexions sur “Lutin elfe de Noël (elf on the shelf)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.