La fin d’une aventure…

Aujourd’hui un bon gros coup de gueule à pousser ! Car parfois cela fait du bien, surtout lorsque l’on a vécu une déception ! Le temps de digérer, une longue réflexion pour en venir à la fin d’une aventure !

En effet, suite à mon article sur ma dernière livraison, Marie-Thérèse et Stéphanie m’ont demandé quand je ferai une prochaine livraison pour les Restos du cœur. J’avais répondu que je ne savais pas encore s’il y aurai une prochaine livraison, la responsable du gros centre venant de changer, et j’avoue que je sentais un flottement. J’avais toutefois envisagé l’organisation d’un challenge courant janvier pour une livraison aux alentours de Pâques…

Mais après mures réflexions, tergiversations… j’ai pris la décision d’arrêter mes collectes en faveur des bébés des Restos du cœur 21.
Vous savez que j’y ai mis beaucoup d’énergie et de temps, et que j’y tenais particulièrement ; c’est donc une décision très difficile.

Je vous dois quelques explications ; je n’arrête pas faute de besoins, bien au contraire, les besoins n’ont jamais été aussi importants !

Seulement, plusieurs facteurs ont joué :

  • la responsable a effectivement changé, et il a fallu la tarabuster, ou plutôt revenir à la charge plusieurs fois pour obtenir un retour sur ma proposition de date de livraison ; 1er point qui m’a agacé d’autant que je dois m’organiser pour dégager de la disponibilité sur mon temps de travail.
  • Ensuite, le moment même de la livraison fut fortement décevant. En effet,  j’ai été « accueillie » par 2 personnes qui s’en contrefoutaient et qui ne m’ont pas adressé la parole, ni aidé à décharger… de plus je n’ai pas vu la nouvelle responsable qui était pourtant au courant de ma venue ; je n’ai donc pas pu faire le point avec elle ni échanger sur le contenu de ma livraison, ce qui pour moi est un manque total de respect envers les donatrices et moi-même. En tout et pour tout, cela aura duré 5 pauvres minutes !


Il faut savoir que je fais de 2 à 3 livraisons par an, et cela me prend à chaque fois 2 heures aller-retour de route, pour environ 20 euros de dépenses d’essence… Sans compter les heures passées à collecter, emballer, rapiécer, tricoter… la matériel… Je pense que ceci mérite un tout petit plus de respect. Je ne demande rien d’autre.

Je vous avoue que depuis plusieurs jours j’étais un peu déprimée et chagrinée par tout ça… cela a du d’ailleurs se ressentir. Voilà, la mort dans l’âme j’ai fini par décréter que je ne supporterai pas de continuer dans cette optique là.

Je garderai de cette belle aventure de tout juste 2 années, beaucoup de jolis échanges et partages, de la bienveillance, du talent das la confection, et de la générosité à l’état pur. Je vous remercie toutes de m’avoir aidée et/ou soutenue dans ce projet, et surtout d’avoir permis grâce à vos doigts de fée et votre gentillesse d’accueillir des centaines de bébés démunis dans la chaleur et la tendresse. Ce fut ma petite bulle de bonheur d’œuvrer ensemble pour ces bébés…

Je reste néanmoins une bénévole active qui va continuer à jouer des aiguilles et du crochet pour d’autres coordinatrices et structures. Le challenge de Thali pour le Noël des petits lutins de Saint-Vincent-de-Paul est mon projet solidaire en cours. Je sais que vous serez nombreuses à y participer également.

J’organiserai peut être des challenges pour d’autres associations, et je pars en quête d’une autre structure à aider près de chez moi…

 


35 réflexions sur “La fin d’une aventure…

  1. C’est une honte !!! mais c’est qui ces gens-là ?? Ca me dégoûte !!! Vraiment !!! aaaaarrrrrrrrh ….j’ai connu ça il y a qqes années juste en faisant un don à la croix-rouge chez nous, et la dame était fermée comme un mur quand je lui ai demandé s’il lui restait de la laine pour confectionner des chaussons pour les ados (de jeunes squatteurs et pour les maraudes) elle m’a dit qu’elle n’avait pas le temps de regarder et que c’était qu’une bénévole et qu’elle n’était pas payé pour faire ça !!!
    Je me suis donc promis ke je ne mettrai + jamais les pieds ici et puis le temps passant car ma mère tricotait toujours des chaussons….j’y suis retournée, regardait partout autour de moi pour voir si elle n’était pas là et Eureka !!! elle n’y était plus !! et aujourd’hui d’autres bénévoles m’accueillent toujours avec le sourire en acceptant mon don et en me remerciant pour ce travail….donc comme koi Ne Pas Baissez les bras hein Stella, toujours allez de l’avant !!! Courage, gros bisous !!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Et oui, c’est bien une histoire de personnes, de relationnels ; avec certaines ça passe, avec d’autres pas du tout, et des mois ou des années de travail peuvent être fichus en l’air à cause de cruches…
      Enfin, je vais de l’avant comme tu dis, ne t’en fais pas, j’ai toujours des projets d’avance 😉
      Gros bisous.

      J’aime

  2. Je t’avais proposé mon aide il n’y a pas longtemps et je decouvre  » l’accueil » qui t’a été fait aux restos de djjon….je suis écouree …. tu as toujours mon mail; je suis entre Beaune et Nuits st Georges. Bon courage pour garder foi en l’humain, parce que des fois, c’est difficile…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui Fanny, et merci, je garde ton mail (je me suis permis d’effacer ton mail ici, car on ne sait pas qui peut le voir). Je suis près de Pouilly.
      Je t’ai d’ailleurs envoyé les coordonnées des Restos du cœur de Beaune, ils ont une action Bébés du cœur, et seraient peut être intéressés par ton aide, si ça te tente. Encore faut-il que l’accueil soit à la hauteur… tu verras bien, cela se ressent facilement… C’est une question d’humains, et selon les interlocuteurs ça peut être merveilleux comme pas terrible… C’est partout pareil…

      J’aime

      1. Je viens de relire ton mail, je n’ai pas vu pour les restos de Beaune ? Tu me donnes en tout cas l’idée, et surtout le courage de me bouger. Je les appelle des demain et je te tiens au courant s’ils ont besoin de nous. Merci de ton énergie , ce sont des gens comme toi qui font avancer le monde.. et des gens comme cette responsable à Dijon qui découragent les bonnes volontés …

        Aimé par 1 personne

  3. quelle déception quand l’investissement est si grand ! Je comprends complètement ta réaction. C’est particulièrement blessant de ne pas rencontrer un minimum de considération lorsque l’on s’investit de tout son coeur et sans compter. Je suis certaine que tu vas rebondir avec bonheur sur d’autres projets, d’autres rencontres plus valorisantes

    Aimé par 1 personne

  4. Oh comme c’est triste, mais je comprends tout à fait ta décision. Entant qu’organisatrice et bénévole le manque de reconnaissance que l’on nous témoigne après avoir fait tant d’efforts et d’autant plus blessant … je me mets à ta place pour l’avoir vécu.
    Je suis très touchée et honorée que tu te joignes à nous pour oeuvrer pour les petits de Lutins de l’hôpital St Vincent de Paul de Lille … merci pour le lien vers le challenge de noël.
    J’espère que tu trouveras bien vite une autre structure … moi je me suis tournée vers le Secours populaire il y a une antenne sur ma commune … tous les dons sont revendus à tout petits prix à des personnes du secteur dans le besoin. La proximité et la disponibilité des bénévoles est aussi un critère de mon choix … je suis toujours bien accueilli et j’ai toujours de l’aide pour décharger, sans compter les paroles bienveillantes pour me remercier … tout cela ça n’a pas de prix.
    Bon courage Stella, j’espère que tu tourneras vite cette page pour en écrire une encore plus belle.
    Bisous,
    Thali

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Thali pour ce joli message réconfortant 🙂 Ton challenge tombe vraiment à pic pour ne pas m’appesantir. Il me permet de continuer d’œuvrer pour les petits bouts, sans me rendre encore bien compte du vide que va me laisser mon action solidaire pour les bébés démunis…
      Du coup, je tourne la page en douceur et me projetterai tout doucement vers une autre dans quelques temps 🙂
      Bisous Thali 🙂

      J’aime

  5. Je pense que tu as dû beaucoup lutter mentalement, le temps de te poser toutes ces questions, et cela a contribué à ton épuisement. Maintenant que la décision est prise, tu vas pouvoir passer à autre chose. C’est bien que tu l’écrives et que tu le partages car tu sors toutes ces émotions de ton système, et tu peux maintenant aller de l’avant vers un autre projet qui te conviendra mieux. Prends-soin de toi pour le moment, histoire de recharger tes batteries, et je suis sûre que tu vas trouver ce qui te correspond.

    Aimé par 1 personne

      1. quelques fois cela fait du bien de se defouler un peu et de pas garder en soi….. quand ça tournre en boucle dans la tete ….et que l’on recoit quand meme fu reconfort comme te
        montrent tes copines

        Aimé par 1 personne

  6. Je comprends ta déception.Bon courage et penses à tous ceux que tu as aidé avant cette désillusion.Quoi que tu décides je serai partante dans tes projets .A bientôt,bonne journée.Bisous

    Aimé par 1 personne

  7. Quelle déception pour toi Stella, quand on participe à des actions solidaires on le fait surtout par conviction mais le moins qu’on puisse attendre est un peu de respect et de reconnaissance du travail fourni…
    Je comprends mieux ta fatigue et ta baisse d’énergie, la contrariété t’a épuisée sans doute plus que le temps passé , l’organisation et tout ce que tu as fait!
    Repose toi, reprends des forces et quand tu auras retrouvé l’envie tu te tourneras vers une autre action solidaire où tu pourras t’investir , créer des liens et exprimer ta générosité!
    En attendant tu peux participer au Challenge des Petits Lutins de Thali…
    Et j’aurai bientôt peut être besoin d’aide moi aussi 😉 : Une antenne « A Bras Cadabra- Ensemble pour les Prémas »se crée dans le Finistère, 1ère rencontre avec la Cadre de NéoNat vendredi…

    Bizzzzzzzzzzzz …et tu peux compter sur mois quand tu démarreras une nouvelle aventure!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ceci explique cela. Cela fait un petit moment que cela me mine progressivement… que je me pose des questions, comme si je ressentais les choses par avance.
      Il y a quelques petites antennes des Restos à la campagne, je vais les démarcher, on ne sait jamais, elles seront peut être intéressées par un peu de layette, même si elles n’ont pas beaucoup de place pour stocker.
      Et je ne t’oublierai pas Annie. Je sais que tu t’investis désormais pour les prémas près de chez toi, je te ferai un colis courant 2020 (tu me donneras la liste des besoins dès que tu les auras). En attendant j’œuvre pour Thali, j’ai pas mal de choses en route pour les petits lutins 🙂
      Bises !

      Aimé par 1 personne

  8. Je sais ce que tu ressens, j’ai éprouvé la même chose lorsque Sos Préma a annoncé brutalement à ses tricoteuses que l’association ne voulait plus de tricots.
    Depuis, je continue pour Thalie et j’ai trouvé une autre association qui veut bien de mes « productions ». Mais c’est dur à encaisser !

    Aimé par 1 personne

  9. Mais je comprends tout à fait ta décision . J’ai un peu vécu et eu le même sentiment ( des gens qui ne sentent pas triop concernés ) pour une autre cause .
    J’ai tricoté pour les bébés resto du ❤ , je déposerai les ouvrages chez Phildar tout près de chez moi . En espérant que c'est bien distribué .
    Prends soin de Toi 🙂
    http://mamievine.canalblog.com/

    Aimé par 1 personne

  10. comme je te comprends STELLA ……. je suis aussi passer par la …. comme il me semble que je t’en avais parlé .?….. on fait du benevolat et quand tu portes a ses dames ; bientot c’est a nous de dire merci ;;;;; je comprends grandement ta deception et compatie avec toi ……moi aussi ce genre de situation m »a rendu malade …. il ya tellement de besoin dans le monde et pourtant tout le monde… fait les difficiles ….bien difficile de trouver quelqu’un qui te recoive gracieusement; ellles ne se rendent pas comptes ce que nous les benevoles qui oeuvront; depensons ; de l’argent pour les fournitures ou les envoies; le temps que nous perdons a preparer les colis …. tout ca elles ne semblent pas se douter ?? du temps et argent que nous donnons … j »ai aussi etait bcp refroidit presque 10 ans que je livrais un, hopital et quand le dernier colis tout pret ; je lui dis je vous apporte quand le colis ?. la reponse :’ on a besoin de rien porter a quelqu »un d »autre « …. et pas meme 2 mois apres elle prends le colis a une autre ……..grrrrr!!! j ‘etais contente de me retrouver avec toi et Thali ….esperons que tu arrives a trouver quel qu »un de plus aimable . et plus de compreention …..en tout cas je pense que cela ne vaut plus la peine qu »on se rende malade pour eux ;;;;;bon courage Stella cela te passera tu verras apres on encaisse le coup ….bonne soiree et bon courage ; de tout coeur avec toi ….. continuons quand meme,,avec notre coeurs a nous les benevoles; pour ceux qui en ont vraiment besoin …..il ya tant de mIseres et de besoin dans le monde … avec toutes les catastrophes et precarité qu’on voit a la tele ….. gros bisous a toi …..

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie-Thérèse pour ton témoignage. Tu as parfaitement décrit le schéma. Tu m’en avais effectivement parlé mais c’est toujours intéressant de voir que les choses se renouvellent toujours un peu partout. Comme tu dis, j’ai cru que je dérangeai ces dames, et que c’était à moi de dire merci et pardon… Le monde à l’envers…
      Bref, continuons d’œuvrer, il y a des besoins partout.
      Gros bisous 🙂

      J’aime

  11. Stella, je suis peinée pour toi de lire ce que tu viens d’écrire et je comprends ton désarroi et ta déception….. je compatis grandement !
    il est vrai que les projets humanistes sont le plus souvent l’œuvre et l’initiative de personnes avec de belles âmes et qui souhaitent aider leur prochain, l’investissement est souvent énorme et mérite le respect des autres… chacun fait ce qu’il peut et comme il peut pour aider son prochain et je trouve dommage qu’à la tête de structures comme les restos du cœur on positionne des personnes qui n’accordent pas aux autres un minimum d’attention et de gratitude, sans doute ont-elles oubliées les raisons fondamentales qui ont créé l’association dans laquelle elles travaillent….
    Je me souviens de la première fois que j’ai donné des vêtements et des jouets au Secours Populaire, j’étais en train de débarrasser ma voiture et de déposer les colis dans la salle d’attente, et les gens qui attendaient une aide quelconque de l’association m’ont regardé avec bonté et m’ont dit « merci madame » pourtant ils ne savaient pas si quelque chose serait pour eux mais ils avaient conscience que le don que je faisais était pour le collectif aidé par le secours populaire.. j’ai eu la même expérience chez Emmaüs mais là de la part des bénévoles qui m’ont aidé à décharger et qui m’ont remerciée aussi, mais certaines fois, cela se fait, dans l’indifférence la plus totale et cela m’attriste moi aussi… Il faut faire preuve de résilience et rebondir, trouver une autre structure intéressée par ce que tu fais toi même ou avec celles qui te suivent sur ton blog et qui participent à tes challenges… les restos ne veulent plus ou te dénigrent, tant pis, change de destinataires et retrouve la joie, le bonheur de donner et de faire pour une noble cause 🙂 ce serait dommage que tu abandonnes une cause qui te tient à cœur : l’aide aux plus démunis….
    Bisous et bon courage

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton long message réconfortant Tinunne. Ne t’en fais pas, je ne perd pas la motivation. Je suis juste déçue car j’avais plein de projets dans la tête, et j’étais contente de les aider. Ce que tu décris, je l’ai connu aussi, les larmes aux yeux lorsque j’arrivais, etc… mais là, ce n’est plus le cas. Une association c’est de l’humain avant tout, et lorsque les gens à la tête changent et bien parfois cela changent également les relations…
      Le plus démoralisant est qu’ils étaient contents de ces dons, ils en avaient besoin, mais le respect n’y était plus, comme si c’était un dû. Alors que le bénévolat est un privilège. Je ne peux continuer ainsi.
      Il va me falloir trouver une autre structure, mais dans tous les cas je n’arrêterai pas de tricoter pour les démunis et de participer à des challenges, en organiser aussi.
      Bisous.

      J’aime

      1. « Continuons à faire de petites choses pour les autres car, parfois, ce sont ces petites choses qui prennent une grande place dans leur coeur ». – Mère Teresa
        une grande dame au grand coeur 🙂

        Aimé par 1 personne

  12. C’est bien décevant en effet quand on voit toute ton implication dans cette bonne cause.
    Je suis déçue mais je comprends tout à fait ta décision. Tiens moi au courant si tu penses pouvoir faire bénéficier une autre cause car j’ai déjà plusieurs couvertures bébé prêtes. Allez courage ! Bises et à bientôt. Florence

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.